Soupçons d'emplois fictifs : le procès en appel de Penelope et François Fillon pour détournement de fonds publics se tiendra en novembre 2021

L'ancien Premier ministre avait été condamné en première instance le 29 juin à cinq ans d'emprisonnement et à dix ans d'inéligibilité.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Penelope et François Fillon arrivent au tribunal judiciaire de Paris pour leur procès, le 10 mars 2020. (THOMAS SAMSON / AFP)

Le procès en appel de François Fillon, de son ancien suppléant à l'Assemblée et de son épouse Penelope, dans l'affaire des soupçons d'emplois fictifs, a été fixé du 15 au 30 novembre 2021, a appris franceinfo mercredi 27 janvier de source judiciaire. François Fillon doit à nouveau comparaître notamment pour détournement de fonds publics et complicité et recel d'abus de biens sociaux. Le procès se tiendra les après-midis des 15, 16, 17, 22, 23, 24, 29 et 30 novembre 2021 à la cour d'appel de Paris.

L'ancien Premier ministre avait été condamné en première instance le 29 juin à cinq ans d'emprisonnement, dont deux ferme, 375 000 euros d'amende et dix ans d'inéligibilité. La défense de François Fillon, qui avait plaidé la relaxe, avait immédiatement annoncé faire appel, tout comme celle de Penelope Fillon, condamnée à trois ans de prison avec sursis, 375 000 euros d'amende et deux ans d'inéligibilité.

L'ancien suppléant et alors maire de Sablé-sur-Sarthe Marc Joulaud, qui avait écopé de trois ans avec sursis, 20 000 euros d'amende avec sursis et cinq ans d'inéligibilité, avait lui aussi interjeté appel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.