Présidentielle : CNews met fin aux chroniques du possible candidat Eric Zemmour

La chaîne d'information a pris cette décision après que le CSA lui a demandé de décompter son temps de parole.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le polémiste Eric Zemmour, le 22 avril 2021 à Paris. (JOEL SAGET / AFP)

CNews et Eric Zemmour, c'est fini. La chaîne du groupe Canal+ a annoncé, lundi 13 septembre, l'arrêt des chroniques du polémiste, possible candidat à la présidentielle, qui intervenait chaque soir dans l'émission "Face à l'info". Quelques jours plus tôt, le Conseil supérieur de l'audiovisuel avait demandé aux chaînes de télévision de décompter son temps de parole, estimant que l'ancien journaliste était devenu "un acteur du débat politique national".

Dans un communiqué, la chaîne a regretté cette décision du CSA "qui prive des millions de téléspectateurs des interventions du chroniqueur" et ce "bien qu'Eric Zemmour ne se soit pas déclaré candidat à l'élection présidentielle qui aura lieu dans 7 mois". "J'en suis fort triste", a également réagi Eric Zemmour sur... CNews

Depuis le printemps, le polémiste d'extrême droite a multiplié les signes – réunions publiques, collectes de parrainage, déclarations ambiguës – laissant entendre qu'il se présenterait à l'élection présidentielle de 2022. Un projet qu'il n'a pas officialisé pour le moment.

Le CSA rappelle que les chaînes "doivent veiller aux équilibres entre les uns et les autres"

Le CSA "n'intervient jamais dans la programmation des chaînes, il ne peut pas imposer, ni récuser un intervenant. Il y a une liberté éditoriale des chaînes", a réagi lundi son président, Roch-Olivier Maistre. 

Toutes les personnalités politiques,"dont les temps de parole sont recensés, s'expriment librement dans les médias", a-t-il souligné. "Les chaînes ont une liberté éditoriale totale pour inviter les personnalités de leur choix au moment de leur choix. Elles doivent simplement veiller aux équilibres entre les uns et les autres en fonction du poids politique" de chacun. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eric Zemmour

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.