Présidentielle 2022 : la rentrée de LREM placée sous le signe de l'union

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Présidentielle 2022 : la rentrée de LREM placée sous le signe de l'union
Franceinfo
Article rédigé par
N.Odisharia - franceinfo
France Télévisions

À six mois de la Présidentielle 2022, la rentrée politique de la République en marche, ce week-end en Avignon, était scrutée. Le parti présidentiel cherche un second souffle avant la candidature d'Emmanuel Macron.

Sur les affiches, tracts ou dans le programme de campus, rien ne fait mention de la République en marche. Au centre des discussions, la "création d'une maison commune", pour rassembler partis politiques et mouvements qui soutiennent l'actuel président de la République, Emmanuel Macron, pas encore candidat. "La maison commune c'est un concept, personne ne veut refaire l'UMP, c'est pour cela qu'il faut créer une dynamique ensemble", explique François Patriat, sénateur LREM. "La majorité présidentielle doit aller à l'élection présidentielle et aux élections législatives qui suivront en tant que parti politique uni", ajoute Gilles Le Gendre, député LREM.

Olivier Véran étrille Éric Zemmour 

Dans une semaine, le parti politique d'Edouard Philippe devrait être lancé. L'ancien Premier ministre soutient la candidature d'Emmanuel Macron mais il reste flou dans son implication dans la "maison commune". Lors de la rentrée politique du parti, le ministre de la Santé Olivier Véran a étrillé Eric Zemmour : "Non monsieur Zemmour, il ne suffit pas de citer Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord pour faire de vous un homme d'État."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.