Présidentielle 2022 : "Le bilan que nous défendons et que nous portons maintenant c’est aussi le bilan d'Edouard Philippe", selon la porte-parole de LREM

Alors que le président de la République n’est pas officiellement candidat à sa réélection, la porte-parole de La République en marche indique que sa formation entend porter une "nouvelle vision de la politique", dans laquelle d'autres tendances ont vocation à s'épanouir.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Edouard Philippe, à Lille, le 31 août 2021. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

La République en marche organise le week-end du 2 et 3 octobre son campus de rentrée à Avignon. "Edouard Philippe est plus qu’un voisin. Le bilan que nous défendons et que nous portons maintenant c’est aussi le bilan d'Edouard Philippe", selon Prisca Thévenot, porte-parole de La République en marche, conseillère régionale d’Ile-de-France. "Nous sommes dans une démarche à accueillir de nouvelles formations politiques, à ouvrir les bras", indique Prisca Thévenot.

"Le principe même de notre démarche, qui est celle depuis 2016 avec le président de la République, anciennement candidat, poursuit la porte-parole de La République en marche, c’est justement de pouvoir porter une nouvelle vision de la politique. Pas celle du rétrécissement et du repli sur soi mais pouvoir accueillir en permanence de nouvelles tendances, de nouvelles formations et bien évidemment Edouard Philippe en fait partie."

Entre 10 000 et 15 000 adhérents actifs

Actuellement 10 000 à 15 000 adhérents sont toujours actifs à La République en marche. Fin 2016, début 2017 quand Emmanuel Macron préparait sa candidature, près de 420 000 Français s’étaient inscrits sur internet pour le soutenir. "Il s’agit de mobiliser", confirme Prisca Thévenot qui dit beaucoup compter sur les sympathisants. "Les militants sont en général tout le temps mobilisés et les sympathisants se remobilisent au moment des grandes échéances et la présidentielle en est une."

Si président de la République n’est pas officiellement candidat à sa réélection, la porte-parole de LREM assure que les militants sont "tous mobilisés autour d’Emmanuel Macron." "Nous entrons dans cette campagne, mobilisés, humbles mais déterminés", conclut-elle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers La République en marche - LREM

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.