Allocution d'Emmanuel Macron : le président s'est "adressé à la quarantaine de députés qui manque pour la majorité absolue"

Publié Mis à jour
Allocution d'Emmanuel Macron : le président s'est "adressé à la quarantaine de députés qui manque pour la majorité absolue"
FRANCE 2
Article rédigé par
J.-B. Marteau - France 2
France Télévisions

En plateau, le journaliste Jean-Baptiste Marteau, est revenu, jeudi 23 juin, sur l'allocution d'Emmanuel Macron la veille.

Dans une allocution de huit minutes, mercredi 22 juin, Emmanuel Macron a appelé les oppositions à "bâtir des compromis", alors que les élections législatives n'ont pas permis au chef de l'État d'obtenir une majorité absolue à l'Assemblée nationale. Au lendemain de la prise de parole d'Emmanuel Macron, le journaliste Jean-Baptiste Marteau est revenu sur les réactions de l'opposition.

Inverser la pression

"Forcément, pas un accueil très très frais de la part de tous les groupes d'opposition", a constaté le journaliste, qui estime qu'il ne s'agit pas là d'une surprise. "Emmanuel Macron a tenté d'inverser la pression qui pesait sur ses épaules sur celle des oppositions", analyse Jean-Baptiste Marteau pour qui, "ce n'est pas aux partis qu'Emmanuel Macron s'est adressé, c'est plutôt à la quarantaine de députés qui manque pour la majorité absolue [...]. Ceux qui pourraient, soit rejoindre sa majorité, soit a minima voter les textes qu'il propose au Parlement".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.