Violences : les rixes entre jeunes se multiplient

Les violences mortelles entre bandes se multiplient en France et notamment en région parisienne. Cette semaine, deux adolescents sont morts lors d‘affrontements.

Des jeunes armés de barres de fer ou d’armes qui s’affrontent en plein Paris, ce sont les images amateurs qui ont circulé cette semaine. Au cœur de cette rixe entre bandes rivales à Paris, un adolescent a perdu la vie, tué par arme blanche. Ce jeudi, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, s’est rendu sur place pour annoncer des mesures. Les parents sont inquiets, comme cette mère de famille qui sait que son fils est approché par les réseaux sociaux pour y participer : "Tel jour, telle heure, la bande du quartier Danube vous attend pour la bagarre, avec des bâtons, barres de fer. Personne n’est à l’abri", dit-elle.

Des chiffres en hausse

Depuis le début de l’année, 159 affrontements entre bandes rivales ont eu lieu sur tout le territoire. En tout, on dénombre dix morts en six mois. En 2017, il n’y avait eu qu’une seule victime, des chiffres qui témoignent de la multiplication de ce genre de violences. Dans 60 % des cas, ce sont des mineurs qui sont impliqués. "Nous allons donner des moyens dans le 19e" a notamment expliqué Christophe Castaner.
Mais pour le syndicat de police Alliance, ces chiffres sont en trompe-l’œil : "Ces renforts de police étaient prévus bien en amont, ce n’est pas suffisant, il en faut beaucoup plus". Le gouvernement entend cartographier les bandes rivales sur le territoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les lieux de la bagarre aux Lilas (Seine-Saint-Denis), dimanche 14 octobre 2018.
Les lieux de la bagarre aux Lilas (Seine-Saint-Denis), dimanche 14 octobre 2018. (LP/HELENE HAUS / MAXPPP)