Mort d'un mineur dans une rixe à Paris : "Ils étaient au moins 40 contre 20" à se battre dans le 20e arrondissement, raconte un témoin

Un adolescent de 16 ans a été tué dans la nuit de mardi à mercredi à Paris lors d'un affrontement entre bandes rivales des 19ème et 20ème arrondissements. Un témoin confirme avoir vu la victime recevoir un coup de couteau.

L\'affrontement a eu lieu boulevard Mortier, entre les 19e et 20e arrondissements de Paris.
L'affrontement a eu lieu boulevard Mortier, entre les 19e et 20e arrondissements de Paris. (CAPTURE D'ECRAN GOOGLE MAPS)

"Ils étaient au moins 40 contre 20", a témoigné Adil, mercredi 24 octobre au micro de France Inter, après la rixe mortelle qui s’est déroulée entre bandes rivales des 19ème et 20ème arrondissements de Paris, dans la nuit de mardi à mercredi. Un adolescent de 16 ans, qui habite le 19ème arrondissement, a été tué à l'arme blanche.

"Un petit katana"

La bagarre a démarré un peu avant minuit, boulevard Mortier, à Paris, entre la porte de Bagnolet et celle des Lilas, à deux pas des locaux de la DGSE et de la section de recherches de la gendarmerie.

"On a voulu les séparer mais ils étaient trop nombreux. Il y avait deux pistolets, des couteaux et des battes de baseball. Le coup de couteau, c’est un petit qui l'a pris sur le flanc. Mais je ne sais pas si c’est à côté du cœur ou sur les côtes. L'arme ressemblait à un petit katana. Les autres se couraient après, ça chargeait. Il y avait des petits qui étaient allongés sur la voie de tram, sur le gazon, mais KO. Et la course poursuite a continué jusqu’à la station", a poursuivi le témoin qui était en train de rentrer chez lui avec des amis.

Trois personnes ont été placées en garde à vue, susceptibles d’être impliquées dans la mort de l’adolescent. La vidéosurveillance va être analysée pour comprendre les circonstances du décès. Des témoins vont également être entendus. La Direction de la Police judiciaire est chargée de l’enquête.