Vidéo Anne Hidalgo "choquée" par les propos d'Emmanuel Macron sur son "envie d'emmerder les non-vaccinés"

Publié
Anne Hidalgo s'est dite "choqué" par les propos d'Emmanuel Macron sur son "envie d'emmerder les non-vaccinés"
FRANCEINO
Article rédigé par
France Télévisions

La maire PS de Paris et candidate à la présidentielle est l'invitée de l'émission "#VIPol" sur franceinfo jeudi soir.

Le soir de la publication des propos d'Emmanuel Macron, elle avait répondu par un tweet ironique : "Réunir la France." Invitée de l'émission "#VIPol" sur franceinfo jeudi 6 janvier, Anne Hidalgo précise sa pensée : "Je suis très choquée par ce type de propos, un président de la République devrait toujours prendre un peu de hauteur." Dans une interview au Parisien, mardi, le chef de l'Etat a déclaré qu'il avait "très envie" "d'emmerder les non-vaccinés" contre le Covid-19. Une petite phrase qui a fait beaucoup réagir dans la classe politique.

"Il a beaucoup abîmé, et pas simplement sur ses propos-là, de façon régulière, la fonction présidentielle, poursuit la maire (PS) de Paris, candidate à la présidentielle. Je crois qu ce type de propos n’ajoute rien au débat. La forme me gêne beaucoup et puis le fond, parce que je pense qu’il faut réunir, rassembler les Française et les Français, continuer la pédagogie, ne pas stigmatiser telle ou telle catégorie de population."

La maire de Paris s'est pourtant prononcée pour une obligation vaccinale. A la question de savoir si "ce n'est pas un super emmerdement?", la maire de la capitale répond : "Non c’est de la clarté, il faut qu’on arrête de faire de la vie politique cet espace de buzz, de mauvais théâtre, de mauvaise comédie dont les Français se lassent. Qui paie le prix de cette lassitude ? C'est la démocratie", estime la candidate, qiu souligne au passage que "ce qui emmerde véritablement tout le monde aujourd'hui, c’est que l’hôpital n’ait pas les moyens".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.