Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Juppé "fait confiance" à Copé pour "faire valoir sa bonne foi"

Publié Mis à jour
RTL
Article rédigé par
France Télévisions

Soupçonné de surfacturation des meetings de l'UMP au profit d'une agence de communication appartenant à deux de ses proches, Jean-François Copé peut compter sur le soutien du maire de Bordeaux.

Jean-François Copé n'est pas seul contre tous dans l'affaire qui l'oppose depuis jeudi 27 février au magazine Le Point. Soupçonné d'avoir surfacturé des prestations fournies à l'UMP pendant la campagne 2012, le président du parti a reçu le soutien d'Alain Juppé. Invité sur RTL, l'ancien Premier ministre estime que, après l'annonce d'un dépôt de plainte annoncé contre Le Point, "c'est maintenant une affaire de justice". Dès lors, le maire de Bordeaux dit "faire confiance" à Jean-François Copé pour "faire valoir sa bonne foi".

Interrogé sur les répercussions de ces accusations, Alain Juppé concède ensuite que de manière générale les soupçons "créent une ambiance défavorable à l'ensemble de la classe politique". Sur les conséquences pour l'UMP, le fondateur du parti estime qu'il n'y en aura pas "si c'est faux".

Un avis partagé par Eric Woerth, interrogé quelques minutes plus tard sur Europe 1. L'ancien ministre du Budget, ancien soutien de François Fillon dans la guerre des chefs de l'UMP, a à son tour apporté son soutien à Jean-François Copé. "Je le crois, par principe", a déclaré le député de l'Oise.

Europe 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.