Affaire Bygmalion : un retour en politique difficile pour Nicolas Sarkozy

En direct du Conseil constitutionnel, la journaliste Valérie Astruc fait le point sur la situation de Nicolas Sarkozy, qui pourrait être jugé dans un an dans le cadre de l'affaire Bygmalion. 

FRANCE 2

Vendredi 17 mai, le Conseil constitutionnel a décidé que Nicolas Sarkozy pouvait être jugé devant un tribunal dans le cadre de l'affaire Bygmalion. Une décision qui pourrait remettre en cause un éventuel retour de l'ancien président de la République. "Même si Nicolas Sarkozy se disait retiré de la vie politique, il rêvait de revenir sur la scène politique et la décision du Conseil constitutionnel lui complique la tâche", rapporte la journaliste Valérie Astruc. "Un membre de la direction de LR estime que chaque fois qu'il voudra revenir, on lui rappellera systématiquement ses affaires judiciaires", poursuit-elle.

Le champ libre pour Laurent Wauquiez

Le procès de Nicolas Sarkozy pourrait avoir lieu dans un an, "sans compter les autres mises en examen (...) Quant à Laurent Wauquiez, son entourage affirme que Nicolas Sarkozy reste une référence pour sa famille politique, mais pas question de s'occuper de son cas judiciaire. Laurent Wauquiez n'est pas fâché de voir s'éloigner un éventuel rival pour la présidentielle de 2022", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Fillon et Bruno Le Maire, sont au programme du rendez-vous de rentrée du Medef.
Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Fillon et Bruno Le Maire, sont au programme du rendez-vous de rentrée du Medef. (PATRICK KOVARIK / AFP)