Tension maximale entre l'Iran et les États-Unis

En Iran, les menaces du chef des Gardiens de la révolution s'adressent directement aux États-Unis. Ces derniers ont annoncé le déploiement de renforts militaires dans le Golfe Persique.

Franceinfo

"Si vous voulez faire la guerre chez nous, nous irons la faire chez vous. C'est en substance ce que dit le général de division, Hossein Salami des Gardiens de la révolution, lorsqu'il dit que les pays qui vont assaillir l'Iran deviendront eux-mêmes un champ de bataille", décrypte Baptiste Fallevoz de France 24. Lors d'une conférence de presse soignée faite devant des drones américains que les Iraniens ont dit avoir capturés ou détruits, Hossein Salami a averti. "Ces avertissements sont une réaction à l'annonce du déploiement de nouvelles troupes dans le Golfe Persique pour épauler l'Arabie Saoudite", ajoute-t-il.

Éviter la guerre avec l'Iran

L'Arabie Saoudite s'était fait attaquer par des drones et missiles qui, selon Riyad, venaient du nord et d'Iran selon les États-Unis. "Washington évite les discours trop va-t-en-guerre. Donald Trump ne veut pas d'une guerre avec l'Iran et son discours porte sur les sanctions économiques, qu'il a d'ailleurs renforcées contre Téhéran", avance Baptiste Fallevoz.

Le JT
Les autres sujets du JT
De la fumée s\'échappe d\'une installation pétrolière de la compagnie Aramco à Abqaiq (Arabie saoudite), après une attaque par drones, le 14 septembre 2019. 
De la fumée s'échappe d'une installation pétrolière de la compagnie Aramco à Abqaiq (Arabie saoudite), après une attaque par drones, le 14 septembre 2019.  (AFP)