Qui est l'auteur de la tuerie de l'hypermarché Walmart à El Paso aux Etats-Unis ?

Le tireur, âgé de 21 ans, a tué 20 personnes dans un supermarché de la chaîne américaine. Il est notamment soupçonné d'être l'auteur d'un manifeste, publié peu avant le massacre, fustigeant l'immigration latino-américaine.

Patrick Crusius, 21 ans, auteur de la tuerie qui a fait 20 morts, à l\'entrée du supermarché Walmart à El paso, le samedi 3 août 2019. 
Patrick Crusius, 21 ans, auteur de la tuerie qui a fait 20 morts, à l'entrée du supermarché Walmart à El paso, le samedi 3 août 2019.  (COURTESY OF KTSM 9 / KTSM 9 NEWS CHANNEL)

Il s'agit de la huitième tuerie la plus meurtrière de l'histoire des Etats-Unis, derrière celle de San Ysidro en 1984. Samedi à 10h30, un jeune homme a ouvert le feu aux abords et dans un magasin Walmart à El Paso, une ville située au Texas. Armé d'un fusil d'assaut de type AK-47, le tueur a froidement abattu 20 individus, dont un enfant de 6 ans et blessé 26 autres personnes.

Le bilan pourrait s'alourdir car parmi les victimes blessées, âgées de 2 à 82 ans, certains se trouvent dans un état critique comme le rapporte Le Figaro. Le tireur s'est ensuite rendu aux autorités et a été placé en garde à vue. Depuis le début de l'année, 251 fusillades ont endeuillé les Etats-Unis, selon le décompte de l'organisation Gun Violence Archive dimanche 4 août. La dernière à cette date, celle de  Dayton dans l'Ohio, est survenue treize heures à peine après celle d'El Paso, faisant 9 victimes. Franceinfo fait le point sur ce que plusieurs médias américains ont trouvé sur la personnalité de l'auteur de la tuerie d'El Paso.

Il est originaire du Texas 

L'identité du tueur a été confirmée : il s'agit de Patrick Crusius, 21 ans, un homme blanc qui habite Allen, une ville du nord de Dallas au Texas.

Allen, la petite bourgade qui se situe à côté de Dallas, se trouve à neuf heures de routes d\'El Paso à l\'Ouest. 
Allen, la petite bourgade qui se situe à côté de Dallas, se trouve à neuf heures de routes d'El Paso à l'Ouest.  (CAPTURE ECRAN GOOGLE MAPS)

La ville se situe à environ 1 000 kilomètres d'El Paso, où le tireur s'est rendu samedi matin. 

Diplômé de Plano Senior High School en 2017, il a ensuite fréquenté le Collin College, un collège communautaire situé à McKinney, au nord de Dallas. Sur son profil Linkedin il avait écrit lorsqu'il était au lycée "Je ne suis pas vraiment motivé pour faire plus que ce qui est nécessaire pour s'en sortir. Travailler en général, c'est nul", comme le rapporte le New York Times [en anglais]

Leigh Ann Locascio, une ancienne voisinne, interrogée par le quotidien américain Los Angeles Times [en anglais], le décrit comme "très solitaire, très impertinent". Ses enfants qui allaient à l'école avec Patrick Crasius, se rappelaient qu'il marchait toujours devant ou derrière eux sans jamais interagir. "Il ne parlait pas aux gens", "personne ne le connaissait vraiment", a confié Tony Locasio dans le quotidien californien. 

Auteur présumé d'un manifeste suprémaciste blanc 

Environ une heure et demi avant le début de l'attaque, un manifeste a été téléchargé en ligne sur le site 8chan, un forum de discussion en ligne, comme le rapporte le Los Angeles Times. Le réseau social est souvent utilisé par les auteurs de crimes de masse racistes pour revendiquer leurs actes. Son fondateur a même appelé à fermer le site dimanche 4 août comme le rapporte le New York Times [en anglais]. 

Selon plusieurs médias, le tueur serait l'auteur de ce manifeste de quatre pages dans lequel est cité un livre français, Le Grand Remplacement, de Renaud Camus, publié en 2011. Ce dernier véhicule l'idée selon laquelle "la race blanche" serait remplacée par des personnes non blanches ou non européennes. "Cette attaque est une réponse à l'invasion hispanique du Texas. Ce sont les instigateurs, pas moi. Je ne fais que défendre mon pays du remplacement culturel et ethnique provoqué par une invasion", aurait-il écrit dans ce manifeste. Il est aussi fait référence à la tuerie commise par un suprémaciste blanc dans des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande qui avait fait 51 morts le 15 mars dernier. 

La population d'El Paso est composée à 80% de personnes d'origine latino-américaine. Le magasin Walmart venait de mettre en vente des fournitures scolaires pour la rentrée. Au moment de l'attaque, entre 1 000 et 3 000 clients s'y trouvaient, selon la police. 

Supporter de Donald Trump 

Un compte Twitter fermé samedi soir et attribué à Patrick Crasius faisait l'éloge du président américain Donald Trump. Les tweets louaient notamment les efforts faits pour construire un mur le long de la frontière américano-mexicaine, comme le rapporte toujours le Los Angeles Times

Mais dans le manifeste il assurait que ses "opinions sur l'immigration et le reste sont antérieures à Trump et à sa campagne pour la présidence", rapporte encore le New York Times. De son coté, le président Américain a réagi dimanche et a dénoncé une fusillade "tragique" et un "acte lâche"

Selon Donald Trump, les deux drames survenus ce week-end relèvent d'un "problème de maladie mentale", un argument régulièrement mis en avant par les défenseurs du droit à porter des armes, comme l'explique Le Parisien