Cet article date de plus de trois ans.

Donald Trump vivement critiqué par son camp après sa rencontre avec Vladimir Poutine

A Helsinki, le président américain a critiqué l'enquête du procureur spécial Robert Mueller sur l'ingérence russe dans la présidentielle qui l'a porté au pouvoir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Donald Trump et Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse commune à Helsinki (Finlande), lundi 16 juillet. (SERGEY GUNEEV / SPUTNIK / AFP)

Pluie de critiques aux Etats-Unis après la rencontre entre Donald Trump et Vladimir Poutine. Le chef de file des républicains au Congrès américain, Paul Ryan, a appelé Donald Trump à "réaliser que la Russie n'est pas notre alliée", lundi 16 juillet, après la conférence de presse commune à Helsinki (Finlande) entre les deux dirigeants. 

Il n'y a pas de doute, la Russie a interféré dans notre élection et continue à tenter de fragiliser la démocratie ici et dans le monde.

Paul Ryan

Chef de file des républicains au Congrès américain

Dans ses déclarations à Helsinki, Donald Trump s'en est pris, aux côtés du maître du Kremlin, à l'enquête du procureur spécial Robert Mueller sur l'ingérence russe dans la présidentielle qui l'a porté au pouvoir, et a semblé mettre sur le même plan les accusations du renseignement américain en ce sens et les dénégations de Vladimir Poutine.

>> Donald Trump évoque un "très bon début" après son tête-à-tête avec Vladimir Poutine

"Un des pires moments de l'histoire de la présidence américaine"

"Il n'y a pas moralement d'équivalence entre les Etats-Unis et la Russie qui demeure hostile à nos idéaux et à nos valeurs fondamentales", a déclaré Paul Ryan. L'élu du Wisconsin estime que "les Etats-Unis doivent être concentrés pour tenir la Russie responsable et mettre un terme à ses attaques infâmes contre la démocratie".

Pour le sénateur Bob Corker, Vladimir Poutine est sorti "largement gagnant" de cette entrevue avec le président américain. "Il doit probablement être en train de déguster du caviar en ce moment", a asséné le républicain. John McCain, ancien candidat républicain à la présidentielle, a lui aussi éreinté Donnant Trump en évoquant "un des pires moments de l'histoire de la présidence américaine".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Donald Trump

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.