Clinton devance largement Trump dans les premiers sondages post-convention

La candidate du Parti démocrate accroît son avance, quelques jours après la fin de la convention d'investiture de son parti et sur fond de polémique provoquée par les propos de Donald Trump concernant la famille d'un soldat musulman de l'US Army tué en Irak.

Donald Trump et Hillary Clinton sur la scène des conventions républicaine et démocrate, les 21 et 28 juillet 2016 à Cleveland et Philadelphie (Etats-Unis).
Donald Trump et Hillary Clinton sur la scène des conventions républicaine et démocrate, les 21 et 28 juillet 2016 à Cleveland et Philadelphie (Etats-Unis). (AFP / FRANCETV INFO)

Bonne opération pour Hillary Clinton. La candidate démocrate à la présidentielle américaine profite du traditionnel sursaut post-convention de nomination. Elle a désormais une marge confortable de sept à neuf points d'avance sur son rival Donald Trump, selon deux sondages publiés lundi 1er août. 

A l'issue de la convention républicaine, qui s'était tenue juste avant celle des démocrates, Donald Trump et Hillary Clinton étaient au coude-à-coude dans les intentions de vote. Le milliardaire avait lui aussi profité du coup de pouce de la couverture médiatique des conventions qui tentent de montrer les candidats sous leur meilleur jour.

Une convention démocrate mieux gérée que la convention républicaine

Mais selon un sondage CBS lundi, 46% des personnes interrogées ont affirmé qu'elles voteraient pour la candidate démocrate contre 39% pour le républicain lors de la présidentielle du 8 novembre. Hillary Clinton enregistre ainsi un rebond de quatre points grâce à une convention parfaitement orchestrée qui a réussi à surmonter une polémique avec les partisans de son rival malheureux des primaires, le sénateur du Vermont Bernie Sanders.

Donald Trump, lui, avait gagné seulement deux points, la convention de nomination des républicains ayant été marquée par un mini-scandale de plagiat par l'épouse de Donald Trump, mais surtout par le camouflet d'un de ses anciens rivaux qui a refusé devant des millions de téléspectateurs de le soutenir.

Hillary Clinton dispose même d'un avantage encore plus conséquent, selon une autre enquête d'opinion CNN-ORC, qui lui donne 52% des intentions de vote, contre 43% à Donald Trump. Ce même sondage donnait le milliardaire en tête, à 45-48% juste après la convention républicaine. Hillary Clinton, qui est l'une des candidates les plus impopulaires jamais désignée par le parti démocrate pour remporter la Maison Blanche, a réussi à séduire et 36% des électeurs inscrits sur les listes électorales en ont une opinion positive contre 31% précédemment. Mais 50% continuent de la voir de manière négative. Donald Trump est un peu moins populaire avec 31% d'opinions favorables, soit le niveau d'avant convention et il est à 52% d'opinions défavorables.

Trump englué dans une nouvelle polémique

Une nouvelle polémique fait rage depuis plusieurs jours, Donald Trump étant sévèrement critiqué pour s'en être pris assez violemment à un couple musulman américain dont le fils est mort au combat en Irak en 2004. Le père du capitaine Khan, invité à parler à la convention démocrate, avait notamment critiqué le projet de Donald Trump d'interdire à tous les musulmans l'entrée sur le territoire américain.

Le candidat républicain a critiqué les propos de cet avocat d'origine pakistanaise, mais aussi insinué que son épouse avait été forcée au silence ce soir-là parce qu'elle était musulmane. Depuis, de nombreuses Américaines de confession musulmane ont répondu à Donald Trump. Les déclarations de Trump ont aussi provoqué une levée de boucliers chez les démocrates, chez les anciens combattants et jusque dans son propre camp républicain.