Mort de George Floyd : l'ancien policier Derek Chauvin reconnu coupable de "meurtre"

Derek Chauvin, qui comparaissait libre, encourt 12 ans et demi de prison pour l'accusation la plus grave mais sa peine pourrait être rallongée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'ex-policier Derek Chauvin à son procès, à Minneapolis (Minnesota, Etats-Unis), le 20 avril 2021. (POOL COURT TV / ASSOCIATED PRESS)

Après trois semaines d'audience, les jurés du procès de l'affaire George Floyd ont rendu leur verdict en seulement une dizaine d'heures. Ils ont conclu, mardi 20 avril, que l'ancien policier blanc Derek Chauvin était coupable de "meurtre", d'"homicide involontaire" et de "violences volontaires ayant entraîné la mort" de l'Afro-Américain, soit les trois chefs d'inculpation pour lesquels il comparaissait.

>> Verdict dans l'affaire George Floyd : suivez notre Direct

Le policier blanc de 45 ans avait interpellé George Floyd, 46 ans, en mai 2020 avec trois autres agents pour une infraction mineure. Durant son interpellation, ce dernier avait été maintenu au sol, ses mains menottées dans le dos et le genou de Derek Chauvin posé sur son cou, durant plus de neuf minutes. Le policier, qui comparaissait libre, encourt 12 ans et demi de prison pour l'accusation la plus grave. A la fin de l'énoncé du verdict, il a été emmené menotté pour être incarcéré.

L'avocat de la famille de George Floyd a salué le verdict du jury. "Coupable ! Une justice obtenue dans la douleur a finalement été accordée à la famille de George Floyd. Ce verdict est un tournant dans l'Histoire", a réagi l'avocat Ben Crump.

Explosion de joie devant le tribunal

L'annonce du verdict a suscité une explosion de joie devant le tribunal de Minneapolis (Minnesota), où de nombreux anonymes et soutiens de la famille de George Floyd étaient réunis, comme le note par exemple sur Twitter un journaliste du New York Times.

Le président américain, Joe Biden, a exprimé son soulagement à la famille de George Floyd. "Nous sommes tous tellement soulagés", a-t-il déclaré dans un échange téléphonique. "Vous êtes une famille incroyable. J'aurais aimé être là pour vous prendre dans mes bras", a-t-il ajouté.

L'ancien président Barack Obama a de son côté réagi dans un communiqué, se réjouissant que "justice" ait été "faite". "Mais si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, nous savons que la vraie justice nécessite bien plus qu'un seul verdict dans une seule affaire", a-t-il ajouté.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.