L'application de rencontres Grindr va retirer le filtre "origine ethnique" parmi ses critères de recherche

L'entreprise a expliqué avoir pris cette décision après des demandes d'utilisateurs, alors que de nombreuses critiques réclamaient depuis longtemps ce changement dans les critères de recherche de partenaires potentiels.

Le logo de l\'application de rencontres entre gays Grindr, sur un écran, en juillet 2019.
Le logo de l'application de rencontres entre gays Grindr, sur un écran, en juillet 2019. (MARTIN BUREAU / AFP)

Grindr va retirer le filtre "origne ethnique" dans la prochaine version de son application de rencontres homosexuelles, par solidarité pour le mouvement Black Lives Matter, a annoncé le groupe mardi 2 juin. L'entreprise a expliqué avoir pris cette décision après des demandes d'utilisateurs, alors que de nombreux critiques réclamaient depuis longtemps ce changement dans les critères de recherche de partenaires potentiels.

>> Suivez en direct les dernières informations sur les manifestations antiracistes aux Etats-Unis

Cette annonce intervient dans un contexte de solidarité sur les réseaux sociaux, en faveur des manifestants qui protestent contre le racisme et les violences policières qui touchent les Afro-Américains. "Nous ne serons pas silencieux et nous ne resterons pas sans rien faire, a déclaré le groupe sur Twitter. Nous allons continuer à combattre le racisme sur Grindr, aussi bien à travers un dialogue avec notre communauté que par une tolérance zéro contre le racisme et les discours haineux sur la plateforme et en dehors."

Les manifestations se multiplient aux Etats-Unis, depuis la mort de George Floyd à Minneapolis (Minnesota). Ce Noir de 46 ans a été asphyxié par un policier blanc, lundi 25 mai, lors d'une interpellation. Les utilisateurs des réseaux sociaux ont couvert leurs publications de noir mardi pour le "Blackout Tuesday" ("mardi censuré"), un appel à rester silencieux pour mettre en avant le mouvement Black Lives Matter.