Cet article date de plus de huit ans.

Charleston : après l'arrestation de Dylann Rood, la police lui a offert un burger

Après sa cavale de quatorze heures, les policiers ont offert le repas au principal suspect de la tuerie qui a fait neuf victimes.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Dylann Roof a été interpellé, le 18 juin 2015, à Shelby (Caroline du Nord), pour la tuerie dans une église de Charleston.  (JASON MICZEK / REUTERS )

Alors que sa tuerie et sa cavale de quatorze heures lui avaient creusé l'appétit, les policiers de Charleston (Etats-Unis) ont offert à Dylann Roof un burger. C'est ce qu'a révélé, vendredi 19 juin, le Charlotte Observer.

Selon les officiers de police, le jeune homme de 21 ans se plaignait d'avoir faim après son interpellation. Il s'est alors vu offrir par les policiers qui venaient de l'interpeller un menu dans un fast-food de Burger King, a expliqué le chef de la police locale. "Il était très silencieux, très calme. Il ne parlait pas", a-t-il précisé. "Il s'est assis très calmement. Il ne posait pas de problème." 

Le tireur présumé a été mis en examen pour neuf assassinats et possession d'arme à feu, après avoir tué six femmes et trois hommes, dans une église fréquentée par la communauté noire, le mercredi 17 juin 2015 à Charleston.

Obama prononcera l'éloge funèbre du pasteur Pinckney

Le président américain, Barack Obama, se rendra vendredi à Charleston, en Caroline du Sud, pour prononcer l'éloge funèbre du pasteur Clementa Pinckney, abattu par le jeune suprémaciste. Figure de la communauté noire locale, élu démocrate du Sénat de Caroline du Sud, le pasteur de l'Emanuel African Methodist Episcopal Church avait rencontré le président américain à plusieurs reprises.

Au lendemain du drame, Barack Obama avait souligné les liens qui le liaient au pasteur Pinckney et s'était aussi attardé sur les lieux du drame. "C'est plus qu'une église. C'est un lieu de prière fondé par des Africains-Américains en quête de liberté. C'est une église qui a été réduite en cendres parce que ses fidèles s'étaient battus pour mettre fin à l'esclavage", avait-il souligné.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.