Affaire Epstein : trois femmes entendues par la police française, qui lance un appel à témoignages

Ces auditions ont eu lieu dans le cadre de l’enquête ouverte en France contre X pour "viols", "agressions sexuelles", notamment sur mineures, et "association de malfaiteurs". 

Le financier milliardaire américain Jeffrey Epstein, le 28 mars 2017, sur une photo prise par la justice criminelle new-yorkaise.
Le financier milliardaire américain Jeffrey Epstein, le 28 mars 2017, sur une photo prise par la justice criminelle new-yorkaise. (REUTERS)

Nouveau rebondissement dans l’affaire Jeffrey Epstein. Trois femmes ont été entendues à leur demande par les policiers, dans le cadre de l’enquête ouverte contre X pour "viols", "agressions sexuelles", notamment sur mineurs, et "association de malfaiteurs" le 23 août dernier, a appris franceinfo par le parquet de Paris, mercredi 11 septembre. Elles ont été entendues par les enquêteurs les 27 août, 3 et 9 septembre.

Dans ce contexte, et sous la direction du parquet de Paris, l'Office central pour la répression des violences aux personnes a diffusé, ce mercredi sur Twitter et Facebook, un appel invitant toute victime ou témoin à contacter le service d'enquête pour être entendu. "Des policiers spécialisés sont mobilisés. Si vous avez été victime ou témoin, contactez le 06 83 67 43 57", indique la Police nationale.

Un mois après avoir été alerté sur de potentielles victimes françaises, le parquet de Paris a ouvert fin août une enquête sur le financier américain, déjà poursuivi aux Etats-Unis avant sa mort en prison le 10 août. Le milliardaire avait été arrêté le 6 juillet et inculpé à New York pour avoir organisé, de 2002 à 2005 au moins, un réseau constitué de dizaines de jeunes filles, certaines collégiennes, avec lesquelles il aurait eu des rapports sexuels contraints dans ses nombreuses propriétés, notamment à Manhattan et en Floride.