Cet article date de plus de six ans.

Ukraine : les pourparlers avec Merkel et Hollande "laissent espérer un cessez-le-feu"

Angela Merkel et François Hollande étaient à Kiev jeudi, pour présenter un plan de paix avant de rencontrer Poutine vendredi. Ce plan "laisse espérer un cessez-le-feu" considère le président ukrainien.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (La chancelière Angela Merkel, le président ukrainien Petro Porochenko et François Hollande © REUTERS/Ukrainian Presidential Press Service/Mikhail Palinchak)

Les discussions donnent "l'espoir qu'on aboutira à un cessez-le-feu ". C'est ce qu'a indiqué jeudi soir le président Petro Porochenko à Kiev, à l'issue d'une rencontre avec François Hollande et Angela Merkel. Le président français et la chancelière allemande ont lancé jeudi une nouvelle initiative diplomatique pour tenter de ramener la paix dans l'est de l'Ukraine, où les combats entre séparatistes et forces gouvernementales se sont intensifiés ces derniers jours. François Hollande avait annoncé leur déplacement sur place lors de sa conférence de presse jeudi matin.

A lire aussi ►►► Le résumé des annonces de la conférence de presse de François Hollande

La déclaration conjointe des trois dirigeants prévue dans la soirée de jeudi a finalement été annulée. François Hollande et Angela Merkel se rendront vendredi à Moscou pour transmettre leurs idées. Iouri Ouchakov, conseiller diplomatique de Vladimir Poutine, a assuré que le président russe était prêt à des "discussions constructives ". "Nous ferons une nouvelle proposition de règlement sur le conflit lui-même, qui sera fondée sur l'intégrité territoriale de l'Ukraine ", a déclaré Hollande jeudi, sans en dire plus sur le contenu de la proposition.

Conclu en septembre sous l'égide de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), le protocole de Minsk, qui prévoyait un cessez-le-feu immédiat et le départ des "groupes armés illégaux", n'a pratiquement jamais été respecté. Le président ukrainien Petro Porochenko a souligné que toutes les parties devaient respecter les accords de paix signés à Minsk.

A voir aussi : nos reportages vidéo

►►► Dans le sud de l’Ukraine, Marioupol continue de résister

►►► Ukraine : les civils pris au piège de la guerre à Donetsk

Livraison d'armes par les Américains ?

Parallèlement à l'initiative franco-allemande, les Etats-Unis continuent de réfléchir à la possibilité de livrer des armes à l'armée ukrainienne. le secrétaire d'Etat américain John Kerry a rencontré Petro Porochenko jeudi, il a souligné que les Etats-Unis "préféraient une solution diplomatique pour l'Ukraine " mais "ne fermeraient pas les yeux " sur la présence de chars et soldats russes aux côtés des rebelles et ne voulaient pas d'une "paix à sens unique ". Il a déclaré que Barack Obama prendrait "bientôt " une décision sur la fourniture d'armes à Kiev.

John Kerry a appelé Moscou à stopper son soutien aux rebelles
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.