Cet article date de plus de six ans.

Hollande annonce la création d'un "contrat civique" et d'une "réserve citoyenne"

Le chef de l'Etat a annoncé, jeudi lors de sa conférence de presse, un nouveau contrat civique avec la mise en place d’un service universel pour les jeunes et la création d’une réserve citoyenne pour tous les Français. Un mois après les attentats, il a aussi dit son devoir de "prolonger l'esprit" de janvier 2015. Il a annoncé la création d'une agence nationale pour le développement économique.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
 (Les 5 points de la conférence de presse de François Hollande - 5 février 2015 © Capture écran France 2)

"Je dois prolonger " l'esprit du 11 janvier, c'est en évoquant les attentats qui ont frappé la France et les marches républicaines qui ont suivi que François Hollande a débuté jeudi sa 5ème conférence de presse.  "L'esprit du mois de janvier 2015, c'est l'unité de la République. Cette exigence, ce message n'efface pas les différences, les sensibilités, les clivages, mais les dépasse dans une force qui va à l'essentiel : assurer la cohésion du pays pour le faire avancer, pour le faire réussir (...) Cet esprit-là, je dois le prolonger", a déclaré le chef de l'Etat dans la salle des fêtes de l'Elysée.

François Hollande : "l'esprit du mois de janvier 2015, c'est l'unité de la République.[...] Cet esprit-là, je dois le prolonger"
écouter

Une "loi sur le renseignement est en train d’être préparée "

"La première de nos responsabilités c’est d’être à la hauteur de la menace. Elle n’a pas disparu, elle a resurgi Nice. L’Etat doit agir avec la plus grande fermeté dans le respect du droit ", a poursuivi François Hollande. "De nouvelles mesures ont été prises très vite, des moyens dégagés et la vigilance est portée à son niveau maximal ".

Le président de la République a annoncé qu'une "loi sur le renseignement est en train d’être préparée, elle sera présentée en mars et sera votée avant l’été. Des mesures seront prises à l’échelle nationale et européenne pour surveiller les déplacements ". "La République sera intraitable, implacable, irréprochable pour les libertés et le droit ", a ajouté François Hollande.

Une agence nationale pour le développement économique

François Hollande ajoute que le gouvernement réunira un comité interministériel au mois de mars. "Je lui insigne trois objectifs : le peuplement, c'est-à-dire la mixité sociale, la répartition de la population [...]; l’accompagnement pour que le tissu social soit renforcé en nous appuyant sur les associations, sur la démocratie; le développement avec la création d’une agence nationale pour le développement économique sur les territoires"

François Hollande a aussi expliqué qu'il travaillera notamment à une meilleure répartition des logements sociaux, reprenant à son compte la politique de "peuplement" des banlieues par des populations autres qu'immigrées voulue par Manuel Valls. "Trop de bailleurs sociaux s'arrangent pour que ce soit toujours dans les même endroits qu'on mette les populations les plus difficiles ". "La République reconnaît tous ses enfants, où qu'ils soient nés et où qu'ils vivent ", elle "a le devoir de faire que chacun de ses enfants, de ses citoyens puisse réussir sa vie et ne pas avoir le sentiment qu'il est ségrégé, séparé, discriminé, écarté, mis de côté, parce qu'il vivrait dans le même ensemble, le même quartier ".

François Hollande a en revanche rejeté fermement l'idée de statistiques ethniques. "La France aime bien les débats qui ne servent à rien ", "ce débat n'apporterait rien ". Il a également repoussé la discrimination positive, ne voulant pas "rentrer dans ce type de raffinements de vocabulaire qui nous font perdre l'essentiel ", c'est à dire "l'égalité", promesse de la République ".

Un texte sur le dialogue social

Dans le domaine économique, il a abordé le dialogue social mais qu'il a souhaité qu'il soit "rénové ". "Je crois au dialogue social, il peut réussir. Le texte sur le dialogue social sera préparé en concertation avec les partenaires sociaux et un projet de loi sera présenté au Parlement ", a ajouté le président de la République lors de sa conférence de presse. 

Il faut "aller plus loin encore " que le pacte de responsabilité et le projet de loi Macron pour relancer l'économie et lutter contre le chômage a ajouté le chef de l'Etat. "Il n'y a pas de montée inexorable du chômage ".

La création d'une réserve citoyenne

Le président de la République a aussi fait des annonces sur l'engagement civique : "Je propose un nouveau contrat civique avec la mise en place d’un service universel pour les jeunes, la création d’une réserve citoyenne pour tous les Français et le renforcement de la démocratie participative ", a annoncé le chef de l'Etat. Il a promis que "tout jeune qui se présentera pourra faire un service civique dès le 1er juin ".

François Hollande annonce la création d'une agence nationale pour le développement économique et d'un service universel pour les jeunes
écouter

Le service militaire adapté, actuellement en place Outre-mer, va connaître une "expérimentation en métropole " avec la création de trois centres, a annoncé François Hollande. "Il y aura trois centres qui seront créés, nous verrons les lieux où nous pouvons les disposer, pour que nous puissions en tirer tous les enseignements et avoir les mêmes résultats ".

Une "nouvelle étape dans la refonte de l'école "

Le chef de l'Etat a fait de l'école "la priorité du quinquennat ", a-t-il rappelé. Il a annoncé "une nouvelle étape de la refondation de l'école ". Il souhaite que le français soit mieux maîtrisé en maternelle car il est "essentiel pour vivre en France ". Le président de la république annonce que la formation des enseignants "sera renforcée et améliorée pour les préparer à leur métier ". "Les lycées professionnels seront revalorisés ", a-t-il ajouté. François Hollande a aussi insisté sur l'apprentissage de la laïcité, qui "n'est pas négociable ." "La laïcité doit se transmettre, donc doit s'apprendre, et ce sera fait dans l'école tout au long de la scolarité obligatoire ", a-t-il dit.

François Hollande annonce une nouvelle étape dans la refonte de l’école et de "de nouveaux moyens" contre le décrochage scolaire
écouter

François Hollande a aussi annoncé la création d'une "grande école du numérique". "Elle sera chargée de diffuser ses formations partout sur le territoire en plus de ce qui va être fait dans le cadre de l'enseignement ".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.