Cet article date de plus de six ans.

Vidéo A Nice, l'association Entr'Autres cherche à comprendre la radicalisation

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 11 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Un mois après les attentats qui ont ensanglanté la France, France 3 s'intéresse à une association qui tente de décrypter les mécanismes de radicalisation.

Un phénomène complexe. À Nice, une association tente de percer à jour les raisons du départ de jeunes pour le jihad. "C'est peut-être la première fois qu'on a quelque chose de si explosif", assure Patrick Amoyel de l'association Entr'Autres.

France 2 a rencontré le responsable alors qu'il évoque avec un père de famille le cas d'une femme partie à l'automne dernier en Syrie, suivant son mari et sa famille. "C'est choquant, ce sont des disparitions", raconte le père de la jeune femme partie faire le jihad.

Un des premiers rapports complets sur la radicalisation

"Dans toutes les familles rencontrées, il y a quelque chose qui les a interpellées, qui a été de l'ordre de l'intuition. Il aurait peut-être fallu confirmer cette intuition", explique une responsable d'Entr'Autres.

S'il est impossible de savoir combien de personnes sont parties de Nice pour combattre en Syrie, l'agglomération est une des plus touchées par ces départs. L'association espère rédiger un des premiers rapports complets sur la radicalisation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Lutte contre le terrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.