Terrorisme : une semaine d'interpellations

Deux hommes ont été interpellés dans le Jura et la Loire, ils ont été en contact avec Rachid Kassim, qui aurait piloté des actes terroristes sur le sol français.

France 2

Cinq arrestations ont eu lieu en une semaine, toutes dans l'entourage de Rachid Kassim, ce jihadiste français soupçonné d'avoir téléguidé des projets terroristes depuis la Syrie. Hier encore, vendredi 16 septembre, deux hommes ont été arrêtés. L’un deux âgé de 39 ans, habite Roanne, la ville où a grandi Rachid Kassim. L'autre a été interpellé à Dole, dans le Jura. L'homme âgé de 30 ans était au moins en contact avec une des jeunes femmes qui projettait de faire sauter en plein Paris cette voiture remplie de bonbonnes de gaz. 

Arme blanche

Tous les deux ont été repérés par les policiers sur les réseaux sociaux. Ils communiquaient via la messagerie cryptée Telegram, avec le jihadiste. C'est également sur internet que cet adolescent de 15 ans, fiché S, a été identifié, arrêté samedi dernier et écroué. Selon des policiers, il s'apprêtait à commettre une attaque à l'arme blanche sur des passants dans ce parc parisien.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gendarmes du PSIG-Sabre, le Peloton de surveillance et d\'intervention de la gendarmerie, participent à un exercice antiterroriste à Chantonnay (Vendée), le 16 septembre 2016.
Des gendarmes du PSIG-Sabre, le Peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie, participent à un exercice antiterroriste à Chantonnay (Vendée), le 16 septembre 2016. (DAMIEN MEYER / AFP)