Sécurité : le terrorisme nucléaire, la nouvelle menace

Le terrorisme nucléaire a été évoqué avec inquiétude lors du sommet de Washington (États-Unis) sur la sécurité nucléaire.

FRANCE 2

Le terrorisme nucléaire a été au coeur des discussions au sommet de Washington (États-Unis) sur la sécurité nucléaire. À Washington, Barack Obama et François Hollande n'ont pas cherché à masquer leurs inquiétudes : des jihadistes pourraient frapper encore plus fort avec ce que l'on appelle une bombe "sale", c'est-à-dire une bombe radioactive. Le terrorisme nucléaire est la nouvelle menace. "Nul doute que si ces fous avaient l'occasion de mettre la main sur une bombe nucléaire ou sur des matériaux radioactifs, ils les utiliseraient pour tuer autant d'innocents que possible", a déclaré le président américain.

Sécuriser les installations

Les 50 pays participants au sommet se sont engagés à poursuivre leurs efforts pour éviter le trafic de matière radioactive car 2 800 incidents de ce type ont été recensés en 20 ans. Pour cela, il faut d'abord sécuriser davantage les installations nucléaires, puis il faut ensuite diminuer les stocks d'uranium et de plutonium partout dans le monde.


 

Le JT
Les autres sujets du JT