Islam : un centre pour les radicalisés

Le premier centre de déradicalisation va ouvrir ses portes à Beaumont-en-Véron (Indre-et-Loire). Les explications de France 2. 

France 2

Le premier centre de déradicalisation sur le territoire français va ouvrir ses portes dans l'enceinte d'un château à Beaumont-en-Véron (Indre-et-Loire). Le modèle de ce centre, c'est l'internat : des bâtiments spacieux entourés de grilles. A l'intérieur, chaque pensionnaire est logé dans une chambre individuelle. Tout est fait pour qu'il se sente chez lui.

Des activités annexes

Tous les pensionnaires sont volontaires et ils ont des obligations : se lever à 6h45, porter un uniforme et se soumettre à un emploi du temps strict. Une journée type ressemblera à ça : après le réveil, des activités collectives pour réapprendre à vivre tous ensemble, puis des activités citoyennes, et un retour à la formation générale si besoin. Leur journée commence dans des salles de cours. Au programme, histoire, découverte des religions et échange sur les valeurs de la République. Ils pourront aussi pratiquer des activités annexes (poterie, vélo, slam...). Les organisateurs se donnent un an pour tester son efficacité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le centre de Pontourny, à Beaumont-en-Véron (Indre-et-Loire) accueillera le futur centre de déradicalisation à partir du 1er septembre.
Le centre de Pontourny, à Beaumont-en-Véron (Indre-et-Loire) accueillera le futur centre de déradicalisation à partir du 1er septembre. (MAXPPP)