Russie : après la mobilisation, Vladimir Poutine de plus en plus isolé

Publié
Russie : après la mobilisation, Vladimir Poutine de plus en plus isolé
franceinfo
Article rédigé par
A.-C. Roth, P.-M. de La Foata - franceinfo
France Télévisions

Le président russe Vladimir Poutine traverse une mauvaise passe. La division s'intensifie en Russie autour de la guerre en Ukraine. En pleine mobilisation, le Kremlin vient de limoger son général chargé de la logistique.

Vladimir Poutine semble de plus en plus isolé, jusque dans son propre pays. Samedi 24 septembre, de nouvelles manifestations ont eu lieu en Russie contre la mobilisation des réservistes - des manifestations interdites et aussitôt réprimées. Officiellement, 300 000 réservistes sont appelés sous les drapeaux. Cette mobilisation déchire le peuple russe, comme l'indique une vidéo amateure montrant des hommes forcés à monter dans un bus pour aller en Ukraine.

La Chine prend ses distances

À la frontière géorgienne, ils sont nombreux à quitter le pays. "Je n'aime pas ce que font nos autorités en Ukraine. J'ai de la pitié pour mes frères ukrainiens", confie l'un d'entre eux. Autre difficulté pour Vladimir Poutine :  les revers de son armée en Ukraine et l'incompétence de certains de ses généraux. Dmitri Boulgakov, haut gradé chargé de la logistique de l'armée, vient d'ailleurs d'être limogé et remplacé par un général connu pour son rôle dans le siège de Marioupol, et cible de sanctions occidentales. Autre revers sur le plan extérieur pour le Kremlin, la Chine a semblé prendre un peu de recul vis-à-vis des actions russes en Ukraine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.