Eurozapping : les ministres se rassemblent en Allemagne, les Pussy Riot en concert contre Poutine

Publié Mis à jour
Eurozapping
Article rédigé par
G. Dehlinger, F. Pairaud - franceinfo
France Télévisions

Comme chaque soir, le 23h fait un tour de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision. C’est l’Eurozapping du vendredi 13 mai.

En Allemagne le G7 des ministres des affaires étrangères au chevet de l'Ukraine. Un cadre bucolique pour cette rencontre du G7 en Allemagne et une belle unité pour soutenir l'Ukraine. La Grande-Bretagne réclame plus d'armes et l'Union Européenne met la main au porte-monnaie. "L'Union Européenne va fournir une nouvelle tranche de 500 millions d'euros", a annoncé Josep Borrell, chef de la diplomatie de l'UE. "Pour continuer dans la durée dans la durée à soutenir le combat de l'Ukraine pour sa souveraineté jusqu'à la victoire", a ajouté Jean-Yves Le Drian. La semaine prochaine c'est au tour des ministres des Finances du G7 de venir en Allemagne pour discuter d'une rallonge de 30 milliards d'euros.

Une ode contre Poutine

En Roumanie, un port pour remplacer celui d'Odessa (Ukraine). Constanta sur la mer Noire est en pleine transformation pour accueillir le trafic d'Odessa sous les bombes à 400 km de là. Un moyen de faire sortir d'Ukraine les récoltes de blé et d'éviter les famines. "J'adore ce combat contre la montre : plus vite on charge et moins ça coûte pour acheminer la marchandise", souligne Viorel Panait, directeur de Comvex. Pour acheminer la marchandise, la Roumanie met les bouchées doubles et modernise ses voies de chemin de fer.

Pendant ce temps à Berlin, les Pussy Riot donnent leur premier concert. Une ode contre Poutine, les Pussy Riot, ces punks féministes russes viennent de se reconstituer. Première étape de leur nouvelle tournée, Berlin, avec un grief : la guerre en Ukraine. "La censure s'est aggravée en Russie, vous pouvez être condamné à 15 ans de prison juste pour avoir publié des photos de Boutcha", explique Maria Aliokhina, qui vient juste de fuir de Russie après des années de prison. Depuis cette incursion dans une église en 2012, les Pussy Riot sont devenus la bête noire du Kremlin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.