Cet article date de plus de cinq ans.

Ex-espion russe empoisonné : la Russie expulse à son tour quatre diplomates français

Dans un communiqué publié vendredi soir, le Quai d'Orsay dit ne pas être "surpris" par cette décision de Moscou.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La façade de l'ambassade de France à Moscou (Russie), le 16 mars 2018. (VALERIY MELNIKOV / SPUTNIK / AFP)

La Russie va expulser quatre diplomates français, annonce le Quai d'Orsay, vendredi 30 mars. Une réponse en guise de représailles depuis que Paris a décidé de renvoyer chez eux quatre Russes sous statut diplomatique, après l'empoisonnement d'un ex-agent russe en Grande-Bretagne. 

"La décision prise aujourd'hui par la Russie d'expulser quatre membres de l'ambassade de France en Russie ne nous a pas surpris. Nous ne pouvons que la regretter, et rappeler qu'à ce jour, la Russie a refusé d'apporter les éléments d'explications attendus s'agissant de l'attaque de Salisbury", écrit le ministère français des Affaires étrangères dans un communiqué.

L'empoisonnement de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia, le 4 mars à Salisbury, au sud-ouest de Londres, a provoqué une grave crise diplomatique entre Moscou et Londres. La Première ministre britannique, Theresa May, est allée jusqu'à affirmer que la Russie était "très probablement" derrière l'attaque. Depuis le début de l'affaire, quatorze pays européens (dont l'Allemagne et la France), ainsi que les États-Unis et le Canada, ont décidé d'expulser des diplomates russes. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.