Syrie : ce qu'Emmanuel Macron a dit, ce que l'opposition pense

Au lendemain de l'interview-fleuve d'Emmanuel Macron, qui a notamment évoqué la question de la Syrie, l'opposition ne cache pas son inquiétude. Explications.

Voir la vidéo
France 2

Emmanuel Macron a souhaité réaffirmer la légitimité de la France à frapper les sites d'armes chimiques en Syrie. "Nous avons la pleine légitimité internationale pour intervenir dans ce cadre", a-t-il estimé dimanche 15 avril lors de son interview-fleuve. Et d'assurer: "Nous sommes intervenus dans un cadre très précis. "

Les oppositions de gauche et de droite inquiètes

De son côté, le Front national rejette l'explication. "Le président de la République sait pertinemment qu'il a violé le droit international puisqu'il n'y a pas eu de vote à l'ONU", a estimé pour sa part Marine Le Pen dans Les 4 Vérités de France 2 ce lundi 16 avril au matin. Les oppositions de gauche et de droite s'inquiètent de l'alignement de la France sur les États-Unis. Un débat sans vote aura lieu aujourd'hui, 16 avril, dans l'après-midi à l'Assemblée nationale et au Sénat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron répondait dimanche 15 avril aux questions de Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel.
Emmanuel Macron répondait dimanche 15 avril aux questions de Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)