Le Pen : Macron représente "en réalité le pire de la droite et de la gauche"

Présidente du FN et députée, Marine Le Pen était l'invitée des "4 Vérités" de France 2 lundi 16 avril.

Voir la vidéo
France 2

Emmanuel Macron a été "incontestablement combatif", mais "il a révélé son vrai visage" dimanche 15 avril, estime lundi matin Marine Le Pen dans "Les 4 Vérités". Et la présidente du FN de préciser : "Il y a un an, il a fait croire qu'il représentait le meilleur de la droite et de la gauche. Hier soir, on a compris que c'était en réalité le pire de la droite et de la gauche. Le pire de la droite avec une acceptation des inégalités, la culpabilisation des chômeurs, des retraités et le pire de la gauche avec l'immigrationnisme, la complaisance à l'égard du fondamentalisme islamiste".

Macron "a violé le droit international"

La députée du Front national a jugé qu'Emmanuel Macron "sait très bien qu'il a violé le droit international", en frappant militairement en Syrie. "Il essaie de créer une notion de légitimité internationale", mais "la communauté internationale n'est pas intervenue, car il n'y a pas eu de vote à l'ONU", a-t-elle ajouté.

Emmanuel Macron "n'a pas été capable d'apporter le début d'un commencement de preuves" d'utilisation d'armes chimiques par le régime de Bachar Al-Assad. "On n'intervient pas militairement dans un État étranger alors qu'on n’a aucune preuve", a insisté Marine Le Pen.

Les parlementaires vont débattre, sans voter, lundi en fin de journée de l'opération militaire menée par la France, les États-Unis et la Grande-Bretagne contre la Syrie dans la nuit de vendredi à dimanche.

La présidente du Front national Marine Le Pen à l\'Elysée, le 21 novembre 2017.
La présidente du Front national Marine Le Pen à l'Elysée, le 21 novembre 2017. (LUDOVIC MARIN / AFP)