EN IMAGES. Syrie : l'enfer des civils piégés dans la Ghouta orientale

Les raids aériens et les tirs d'artillerie du régime syrien ont tué en une semaine plus de 530 civils dans la Ghouta orientale, dernier bastion contrôlé par les rebelles près de Damas. 

Ce sont des images terrifiantes qui témoignent, une fois de plus, du drame vécu par les civils syriens. Depuis le 18 février, l'armée de Bachar Al-Assad a lancé une nouvelle campagne aérienne meurtrière contre la Ghouta orientale. Le régime syrien cherche à reconquérir ce dernier bastion contrôlé par les rebelles près de Damas.

Les raids aériens et les tirs d'artillerie ont tué en une semaine plus de 530 civils, dont 130 enfants, dans cette enclave où sont assiégés quelque 400 000 habitants depuis 2013. Le 24 février, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté à l'unanimité une résolution réclamant "sans délai" un cessez-le-feu humanitaire d'un mois. Mais dès le lendemain, les forces prorégime ont engagé de violents affrontements avec les insurgés, tout en menant des frappes aériennes et des tirs d'artillerie, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

1|11
Des enfants remplissent des bidons en plastique d'eau à Arbin, dans la Ghouta orientale, le 25 février 2018.  ABDULMONAM EASSA / AFP
2|11
Un avion du régime syrien photographié le 24 février 2018 après avoir mené un raid aérien à Arbin.  DIAA AL DIN / ANADOLU AGENCY / AFP
3|11
Omar, 10 ans, a été blessé par une frappe aérienne qui a tué plusieurs membres de sa famille. Il est soigné dans un hôpital de fortune dans la Ghouta orientale, le 25 février 2018.  AMER ALMOHIBANY / AFP
4|11
Un jeune garçon nettoie une maison détruite dans la ville assiégiée de Douma, dans la Ghouta orientale, le 25 février 2018.  BASSAM KHABIEH / REUTERS
5|11
Un jeune homme participe à la construction d'un abri sous une maison à Bilal Issa, dans la Ghouta orientale, le 21 février 2018.  BASSAM KHABIEH / REUTERS
6|11
Des immeubles détruits par les bombardements à Arbin, le 25 février 2018.  ABDULMONAM EASSA / AFP
7|11
De la fumée s'échappe d'une frappe aérienne du régime, dans la Ghouta orientale, le 23 février 2018.  AMMAR SULEIMAN / AFP
8|11
Un membre de la protection civile porte une jeune enfant rescapée d'une frappe aérienne du régime, à Arbin, dans la Ghouta orientale, le 23 février 2018.  QUSAY NOOR / ANADOLU AGENCY / AFP
9|11
La protection civile vient en aide à une jeune femme inconsciente, réfugiée dans un abri à Douma, le 22 février 2018.  BASSAM KHABIEH / REUTERS
10|11
Une petite fille soigne un petit garçon, dans un hôpital de Douma, le 23 février 2018. BASSAM KHABIEH / REUTERS
11|11
Un Syrien marche dans les rues détruites par les bombardements, à Douma, le 25 février 2018.  HAMZA AL-AJWEH / AFP