Bachar al-Assad appelle les Occidentaux à soutenir l'armée russe

Ce dimanche 4 octobre, dans un entretien à la télévision iranienne, le président syrien a appelé les pays occidentaux à soutenir l'armée russe.

FRANCE 3

Sur la télévision publique iranienne, Bachar al-Assad a choisi de délivrer ce dimanche 4 octobre sa bonne parole aux opinions arabes. L'ennemi désigné ici n'est pas le groupe État islamique, mais l'Occident qui refuse de s'allier à l'Iran, l'Irak et la Russie pour le soutenir.

Les Occidentaux gardent leur position

Pour le cinquième jour consécutif, les avions russes ont mené des frappes sur la Syrie. Les Occidentaux reprochent justement à la Russie d'avoir ciblé davantage les opposants au régime d'Assad plutôt que les islamistes. Face aux caméras le président syrien, lui, jure ne pas s'accrocher au pouvoir, mais entend bien profiter de la menace de l'État islamique pour forcer le monde à s'allier à lui. Ce dimanche après-midi en tout cas, du président turc au Premier ministre britannique en passant par la chancelière allemande, ou encore Manuel Valls, tous ont réitéré leur refus de participer à l'opération russe, temps que Bachar al-Assad reste aux commandes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président syrien, Bachar Al-Assad, à Damas, le 26 août 2015.
Le président syrien, Bachar Al-Assad, à Damas, le 26 août 2015. (SANA / AFP)