Syrie : faut-il pactiser avec Bachar al-Assad ?

En France, l'opinion publique semble clairement favorable à des frappes aériennes en Syrie, en revanche il y a une fracture concernant Bachar al-Assad. France 2 fait le point.

France 2

Pour l'heure, la ligne officielle de la France est sans appel. "Assad fait partie du problème, il ne peut pas faire partie de la solution", a déclaré François Hollande aux Nations unies il y a quelques jours. Quatre ans de conflits, au moins 250 000 morts, pour François Hollande, impossible d'éclipser la responsabilité de Bachar al-Assad dans le chaos syrien. Mais la question divise de plus en plus.

Les Français divisés

Cette semaine, trois députés de gauche ont pris une nouvelle fois le chemin de Damas et rencontré des responsables syriens. Pour eux, rompre le dialogue n'est pas la solution. Et l'opinion publique est révulsée par la guerre bien sûr, mais depuis les attentats de janvier, la donne change peu à peu. Selon un récent sondage, 54% des Français pensent qu'il faut s'allier au dirigeant syrien dans le combat contre le groupe Etat islamique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président syrien, Bachar Al-Assad, à Damas, le 26 août 2015.
Le président syrien, Bachar Al-Assad, à Damas, le 26 août 2015. (SANA / AFP)