Frappes en Syrie : comment la population réagit ?

Après les frappes coordonnées de la France, des États-Unis et de la Grande-Bretagne ce samedi sur la Syrie, les partisans de Bachar el-Assad ont été galvanisés. Le régime syrien a d’ailleurs savamment orchestré sa réponse aux Occidentaux dans la journée.

Voir la vidéo

Bachar el-Assad arrivant le pas léger au travail… C’est l’image que le régime syrien a diffusée après les frappes occidentales qui ont touché le pays dans la nuit de vendredi à samedi. Une vidéo de mise en scène qui vise surtout à montrer que les frappes n’ont en rien perturbé le quotidien des habitants.
En plus de cela, le régime a montré toute la journée des images de partisans sur la place des Omeyyades où le pouvoir célèbre ses plus grandes victoires : on y voyait notamment des drapeaux russes et iraniens et on entendait des slogans à sa gloire.

Les habitants de Damas affichent leur soutien au régime

"Leurs missiles ont été détruits dans le ciel de Damas et ne nous ont nullement affectés, nous sommes fiers de notre armée", déclarait notamment un Damascène. "On est tout de suite descendu dans la rue pour montrer notre soutien à nos soldats", déclarait fièrement un autre.
Selon un professeur de l’université de Damas, les habitants ne se sont pas couchés pour suivre heure par heure l’évolution de la situation. Par ailleurs, des policiers se seraient aussi installés à Douma, la localité bombardée à l’arme chimique samedi dernier. Un ultime pied de nez à ceux qui ont voulu le frapper.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats syriens inspectent un bâtiment en ruines situé dans le quartier de Barzeh, dans le nord de Damas, samedi 14 avril 2018.
Des soldats syriens inspectent un bâtiment en ruines situé dans le quartier de Barzeh, dans le nord de Damas, samedi 14 avril 2018. (LOUAI BESHARA / AFP)