Yémen : la coalition laisse-t-elle faire Daech et Al-Qaeda ?

En lutte contre les rebelles houtis, l'Arabie saoudite et ses alliés laissent faire des groupes terroristes car ils combattent aussi leurs ennemis au Yémen.

Cette vidéo n'est plus disponible

Franck Génauzeau est en direct du Yémen et revient sur la guerre qui fait rage dans le pays depuis maintenant trois ans. "L'Arabie saoudite ferme les yeux sur la présence au Yémen de groupes terroristes pour l'adage bien connu : les ennemis de mes ennemis sont mes alliés. L'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, qui dirigent la coalition arabe au Yémen, s'accommodent de la présence de ces jihadistes au nom de la lutte contre les rebelles Houtis qu'Al-Qaeda et Daech entendent également combattre", explique le journaliste.

"De nombreuses incohérences"

Il y aurait même une forme de coordination et parfois des transferts d'armes légères et de munitions entre les terroristes et la coalition. "C'est une situation extrêmement embarrassante pour les alliés de cette coalition et notamment la France et les États-Unis. Ces derniers continuent d'ailleurs de bombarder régulièrement Daech et Al-Qaeda au Yémen. 'Une des nombreuses incohérences' du conflit me disait d'ailleurs un expert cette guerre très complexe au Yémen", conclut Franck Génauzeau. 




Le JT
Les autres sujets du JT
Un enfant à Sanaa (Yémen), le 5 février 2018.
Un enfant à Sanaa (Yémen), le 5 février 2018. (MOHAMMED HUWAIS / AFP)