Envoyé spécial, France 2

VIDEO. "Le seul espoir des Yéménites est dans le peuple européen", explique Khadija Al-Salami dans "Envoyé spécial"

La guerre oubliée du Yémen vue par les enfants. C'est elle, la réalisatrice du film bouleversant diffusé dans "Envoyé spécial" le 8 février 2018, qui a eu l'idée de leur confier une caméra. Khadija Al-Salami était l'invitée d'Elise Lucet.

Voir la vidéo

Tout d'abord, des nouvelles d'Ahmed, Rima et Youssef, ces enfants qui partent à la rencontre d'autres enfants dans la capitale du Yémen en guerre. La réalisatrice yéménite Khadija Al-Salami leur avait confié sa caméra pour ce document exceptionnel diffusé le 8 février dans "Envoyé spécial". 

Dans ce pays où aucune caméra ne peut plus pénétrer (et où le tournage s'est déroulé dans des conditions difficiles), ils vivent depuis trois ans sous les bombardements quotidiens de l’aviation saoudienne.

Aujourd'hui, les trois enfants vont bien, confie la réalisatrice, qui s'occupe aussi d'Al-Noud, la petite fille de 4 ans restée seule après le bombardement qui a tué toute sa famille. Elle sera inscrite à l'école avec l'aide de la fondation créée par Khadija Al-Salami. Celle-ci a financé la scolarisation de 500 filles et commence à établir des partenariats, notamment avec une association française, pour recueillir des moyens financiers pour aider davantage de filles, mais aussi de garçons. Une "lueur d'espoir" dans ce pays qui vit une catastrophe humanitaire, "le pire endroit au monde pour un enfant", selon l'Unicef.

Les Européens interpellés sur les ventes d'armes

L'autre message au cœur du film, c'est une supplique à l'Union européenne pour faire cesser cette guerre. Plusieurs pays membres (dont la France) vendent des armes à l'Arabie saoudite, pays leader de la coalition qui bombarde le Yémen. "Le seul espoir des Yéménites est dans le peuple européen, explique la réalisatrice, pour qu'ils fassent pression sur leurs gouvernements. […] On espère que les principes et les valeurs des droits fondamentaux sur lesquels la France a fondé sa culture vaincront les intérêts commerciaux."

> Pour soutenir la fondation créée par Khadija Al-Salami, renseignements sur info@myfuture-yemen.org.

Une interview diffusée dans "Envoyé spécial" le 8 février 2018?

 

Khadija Al-Salami (\"Envoyé spécial\")
Khadija Al-Salami ("Envoyé spécial") (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)