Dimanche en politique, France 3

VIDEO. Irak : ils fuient Mossoul et retrouvent leur famille dont ils ont été séparés durant deux ans

A l'extérieur du camp de réfugiés de Khazir, d'émouvantes scènes de retrouvailles se multiplient.

France 3

Une mère et sa fille, qui ne se sont pas vues depuis deux ans. Elles s'étreignent, en larmes. Partout autour du camp de déplacés de Khazir (Irak), des familles sont à nouveau réunies. Des scènes de joie répétées, mêlées de frustration. Un grillage continue de les séparer. Par prudence, chaque identité doit être contrôlée. Des membres de l'Etat islamique pourraient s'infiltrer parmi ces milliers de réfugiés qui arrivent chaque jour de Mossoul et de ses environs, après 20 km de marche.

Le camp de Khazir est déjà plein

Pris d'assaut, le camp de Khazir peine à accueillir de nouveaux réfugiés. Les organisations humanitaires mènent une course contre la montre pour renforcer leur capacité d'accueil dans d'autres structures. 30 000 civils ont déjà fui les combats, une goutte d'eau pour la deuxième ville d'Irak, qui reste toujours habitée par 1,2 million de personnes.

Des familles se retrouvent dans le camp de Khazir (Irak), à l\'est de Mossoul, le 26 octobre 2016.
Des familles se retrouvent dans le camp de Khazir (Irak), à l'est de Mossoul, le 26 octobre 2016. (BULENT KILIC / AFP)