Daech : l'exil des chrétiens

L'étau se ressert autour de Mossoul, à l'est du bastion djihadiste, où l'armée irakienne continue de combattre. Dans certaines villes chrétiennes, environ 50 000 habitants ont fui à Erbil au Kurdistan Irakien

France 3

Perdus sur un terrain vague, un paquebot de béton. Un riche chrétien d'Erbil a offert cet immeuble inachevé aux réfugiés. Aux étages, la vie quotidienne est rythmée par les tâches ménagères. Deux ans que les habitants de cette grande ville chrétienne près de Mossoul attendent qu'on leur rende leur ville. Une femme âgée de 78 ans, raconte le choc qu'elle a eu quand elle a vu les images de sa ville en partie reconquise à la télévision : "J'ai été tellement triste quand j'ai vu ce que ces sauvages avaient fait", raconte-t-elle.

Une vie dans un paquebot de béton

Au 5e étage de ce paquebot de béton, un homme exerce un art étrange au premier regard. Cet homme est comédien et exerce son art. Cet homme vivait à Mossoul et c'est un ami qui l'a tiré des griffes de Daesh. "Quand ils sont rentrés à Mossoul, ils m'ont dit, 'tu es un mécréant, et en plus tu enseignes des cours de mécréants'",explique-t-il. Pour ces jeunes élèves, les cours de théâtre sont un moment d'évasion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Erbil, capitale du Kurdistan irakien, à 85 kilomètres au sud-est de Mossoul.
Erbil, capitale du Kurdistan irakien, à 85 kilomètres au sud-est de Mossoul. (LAURENT MACCHIETTI / RADIO FRANCE)