Bataille de Mossoul : une vingtaine de villages repris par les forces kurdes et irakiennes

En direct d'Erbil, en Irak, Franck Genauzeau fait le point sur la bataille de Mossoul, au deuxième jour de l'offensive contre le fief du groupe Etat islamique.

France 2

C'est le deuxième jour de l'offensive, ce mardi 18 octobre, pour reconquérir la ville de Mossoul, tenue par le groupe Etat islamique. À Erbil, à 80 kilomètres de Mossoul, est installé le quartier général des forces de la coalition. Quel premier bilan peut-on tirer de l'offensive après 24 heures de combats ? "Les forces kurdes et irakiennes affirment avoir repris pas moins d'une vingtaine de villages dans les faubourgs de Mossoul ainsi qu'un certain nombre de grands axes de communication avec un segment de 80 kilomètres d'autoroute par exemple", explique Franck Genauzeau en direct d'Erbil.

Des mines et des pièges disséminés  

Le premier bilan est jugé plutôt satisfaisant par les autorités. "Mais ces 24 premières heures confirment que la progression sera lente, voire très lente, notamment à cause de ces mines et de ces pièges disséminés par milliers partout sur le terrain par le groupe Etat islamique. La progression militaire sera mise à mal en début de semaine par les premiers flux de réfugiés. Peu de gens ont pour le moment cherché à quitter Mossoul dès les premières heures, mais ils pourraient être beaucoup plus nombreux en fin de semaine disent les organisations humanitaires", complète le journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les forces kurdes à l\'est de Mossoul (Irak), le 17 octobre 2016.
Les forces kurdes à l'est de Mossoul (Irak), le 17 octobre 2016. (AZAD LASHKARI / REUTERS)