Explosions à Beyrouth : la capitale libanaise se réveille sinistrée

Le Conseil supérieur de Défense, convoqué en urgence par le président libanais, a déclaré Beyrouth ville sinistrée. Le point avec la journaliste de France Télévisions, Chloé Domat, en direct de la capitale libanaise.

FRANCE 2

Mercredi 5 août au matin, Beyrouth (Liban) se réveille traumatisée, abasourdie après la double explosion qui a détruit son port et ravagée la moitié de ses quartiers. "Les habitants commencent à sortir pour voir à quoi ressemble leur ville à la lumière du jour. Beaucoup de gens errent dans la ville, regardent les immeubles et prennent conscience des destructions", décrit la journaliste de France Télévisions, Chloé Domat, en direct de la capitale libanaise.

Des commerces "éventrés" par le souffle de l’explosion

Les seuls sons qui résonnent dans la ville sont ceux des sirènes des policiers, des ambulances et des pompiers qui travaillent encore dans les décombres. "La ville est ravagée, transfigurée, les boutiques sont éventrées. Les Libanais se rapprochent de ces commerces pour comprendre l’étendue des dégâts et essayer de déblayer ce qui peut l’être", conclut la journaliste.

Explosions à Beyrouth : la capitale se réveille sinistrée
Explosions à Beyrouth : la capitale se réveille sinistrée (FRANCE 2)