En Israël, les violences se déplacent

Dans la nuit du 9 au 10 octobre, un Palestinien a été tué par des tirs israéliens dans la bande de Gaza. Ce matin, deux Israéliens ont été blessés par une attaque à l'arme blanche.

FRANCE 3

Le drapeau du Hamas flottait vendredi soir dans les rues de Khan Younès dans la bande de Gaza. Un rassemblement s'y tenait ce 9 octobre pour dénoncer le regain de violences qui a commencé à Jérusalem. Parmi les manifestants, de nombreux jeunes. Les responsables du mouvement n'ont pas hésité à parler d'une troisième intifada. Elle "a commencé à Jérusalem, et nous ne retournerons pas en arrière", a affirmé le porte-parole du Hamas.

Les attaques se multiplient

Les affrontements ont commencé à toucher la bande de Gaza hier entre Israéliens et Palestiniens. Les manifestants qui s'étaient postés sur une ligne de démarcation ont essuyé les tirs de l'armée israélienne. Selon les secours, on comptait sept morts et 145 blessés. Le Proche-Orient s'embrase à nouveau. À Jérusalem, les attaques à l'arme blanche se multiplient : il y en aurait une quinzaine en huit jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Palestiniens fuient les forces israéliennes le 6 octobre 2015.
Des Palestiniens fuient les forces israéliennes le 6 octobre 2015. (NEDAL ESHTAYAH/MAXPPP)