L’Irak, en pleine crise politique

Publié Mis à jour
L’Irak, en pleine crise politique
FRANCEINFO
Article rédigé par
H. Huet, E. Urtado - franceinfo
France Télévisions

En Irak, le puissant leader chiite Moqtada al-Sadr réclame la dissolution du Parlement. Le pays se retrouve en pleine paralysie politique. Explications.

Ils occupent le Parlement depuis six jours. Les partisans de l’influent leader chiite Moqtada al-Sadr sont déterminés à maintenir la pression. Dix mois après les législatives, il n’a pas réussi à former un gouvernement et l’Irak attend encore un nouveau Premier ministre. Ses ennemis, dont l’ex-Premier ministre Nouri al-Maliki sont, eux aussi, dans l’impasse. De nouvelles élections sont attendues.

40 % des jeunes sans emploi

Aux abords du Parlement, les manifestants s’organisent pour tenir le siège. Parmi eux, beaucoup de jeunes. Ils sont les premiers touchés par la gestion chaotique du pays. 40 % d’entre eux est sans emploi. La paralysie du pays commence à inquiéter. L’ONU réclame un dialogue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.