Japon : les plages de Fukushima rouvertes au public

Les baigneurs n'y avaient plus accès depuis huit ans, depuis la catastrophe de Fukushima au Japon. Plusieurs plages ont été rouvertes samedi 21 juillet.

À la reconquête d'un bord de mer déserté pendant huit ans. Avant la catastrophe nucléaire de 2011, plus de 30 000 personnes profitaient chaque année de ce rivage. Samedi 21 juillet, après une solennelle prière, le site, situé à 60 kilomètres au nord de la centrale de Fukushima a été déclaré de nouveau propre à la baignade. "Je suis heureuse de pouvoir revenir nager ici. Je venais sur cette plage chaque année avant le désastre", confie une Japonaise au micro de France 3.

Un niveau de radioactivité acceptable

Les autorités japonaises l'affirment, tous les matériaux nucléaires issus de la centrale accidentée ont été évacués, et l'eau est revenue à un niveau de radioactivité acceptable. En 2011, quand un séisme de magnitude 9 suivi d'un tsunami frappe la côte Est du Japon, trois réacteurs de la centrale de Fukushima entrent en fusion. L'eau de mer destinée à les refroidir est déversée dans le Pacifique. À l'époque, des rapports d'expertises disaient la côte polluée pour au moins 40 ans. Aujourd'hui, huit ans après la catastrophe, la baignade est à nouveau autorisée.

Le JT
Les autres sujets du JT
La vie peut-elle reprendre à Naraha, près de Fukushima ?
La vie peut-elle reprendre à Naraha, près de Fukushima ? (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)