Iran : la Cour suprême annule la condamnation à mort du rappeur Toomaj Salehi

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Iran : la Cour suprême annule la condamnation à mort du rappeur Toomaj Salehi
Iran : la Cour suprême annule la condamnation à mort du rappeur Toomaj Salehi Iran : la Cour suprême annule la condamnation à mort du rappeur Toomaj Salehi (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - M. Miktar
France Télévisions
franceinfo
En Iran, c’est le soulagement temporaire pour le rappeur Toomaj Salehi, emprisonné depuis un an et demi. La Cour suprême iranienne a décidé d’annuler sa condamnation à mort, mais un nouveau procès doit avoir lieu.

Ses textes sans concession ont fait trembler les mollahs jusqu’à écoper de la peine capitale. Le rappeur iranien Toomaj Salehi a vu sa condamnation à mort annulée par la Cour suprême iranienne, samedi 22 juin. "On sait que le combat n’est pas terminé, mais savoir qu’il n’y a plus cette épée de Damoclès sur sa tête, c’est un immense soulagement", a confié son avocat Dylan Slama. 

Un nouveau procès doit avoir lieu 

Avec 2 millions d’abonnés, Toomaj Salehi est une star dans son pays. Fin 2022, il s’engage auprès des femmes qui manifestent pour leur liberté. Il est écroué jusqu'à être libéré, mais après avoir témoigné de ses conditions de détention, il a de nouveau été emprisonné et condamné à mort. Si la sentence, qui avait provoqué plusieurs mobilisations à travers le monde, a été annulée, Toomaj Salehi n’est pas libre. La Cour suprême iranienne a ordonné la tenue d’un nouveau procès. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.