Iran : les proches des chercheurs français sont inquiets et réclament des soins

Bernard Hourcade, géographe proche des chercheurs français Fariba Adelkhah et Roland Marchal emprisonnés en Iran, est l'invité du 23h de franceinfo.

franceinfo

Les chercheurs français Fariba Adelkhah et Roland Marchal devaient être présentés mardi 3 mars au juge en Iran. "Seule Fariba a été présentée et sans ses avocats qui n'ont pas été prévenus. Ils sont peut-être été récusés. On ne le sait pas", indique mardi soir Bernard Hourcade.

"Roland Marchal, son compagnon spécialiste de l'Afrique, n'a pas été présenté au juge ce matin. Le procès est reporté à une date ultérieure selon lui. Mais on ne sait s'il n'a pas pu venir ou s'il en a été empêché", ajoute le géographe.

Le directeur de recherche au CNRS s'inquiète pour la santé de Fariba Adelkhah : "Fariba a fait 50 jours de grève de la faim. Elle n'a pas été hospitalisée. Elle souffre beaucoup des reins. C'est une pathologie mortelle".

"On craint pour leur vie"

"Ces deux chercheurs du CNRS sont arrêtés pour des raisons politiques sans fondement, selon Bernard Hourcade. Il s'agissait de prendre un otage pour le monnayer contre quelque chose dans un but politique. Il s'agissait aussi de s'opposer à la France qui discutait avec le président Rohani. Ses opposants voulaient mettre un caillou dans sa chaussure et l'empêcher de négocier sereinement. Ce sont des otages à usage multiple".

Bernard Hourcade et le comité de soutien du couple de chercheurs français "demandent que Fariba soit soignée et admise à l'hôpital. Roland est en très mauvaise santé également. On craint pour leur vie".

Le JT
Les autres sujets du JT
Bernard Hourcade
Bernard Hourcade (FRANCEINFO)