Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Grèce : le parti néonazi Aube dorée décapité

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Coup de filet à l'extrême droite grecque dix jours après l’assassinat du rappeur antifasciste Pavlos Fyssas, qui a secoué toute la classe politique. Le gouvernement a donc décidé d’en finir avec l’impunité du "gang" Aube dorée.

Le crépuscule tomberait-il sur le parti néo-nazi grec Aube dorée ? Samedi 28 septembre au matin, son fondateur et chef historique Nikos Michaloliakos, a été arrêté par la police antiterroriste avec trois autres députés, et transféré au tribunal en vue d'une éventuelle inculpation.

Ce coup de filet a eu lieu dix jours après l'assassinat d'un rappeur antifasciste, Pavlos Fyssas, par un membre présumé d'Aube dorée. La population, choquée, a manifesté tous les jours dans les rues d'Athènes. Un meurtre qui a secoué la classe politique, au point de décider le gouvernement à en finir avec l'impunité du parti néonazi.

Un rassemblement de ses sympathisants a eu lieu dans l'après-midi et la fille du "Führer grec" est venue lui manifester son soutien. Le "gang Aube dorée", comme le surnomme la police grecque - elle-même soupçonnée de laxisme à son égard -  pourrait vaciller avec cette arrestation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.