Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir de la journée du vendredi 25 novembre

Plus de six millions de foyers étaient touchés par des coupures d'électricité en Ukraine vendredi, deux jours après des frappes massives russes, a annoncé Volodymyr Zelensky.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Un vendeur travaille dans le noir lors d'une panne de courant à Kiev, en Ukraine, le 21 novembre 2022. (METIN AKTAS / ANADOLU AGENCY / AFP)

Plus de six millions de foyers touchés par des coupures d'électricité, 15 morts dans des bombardements russes sur Kherson ces derniers jours... Franceinfo fait le point sur les principaux faits à retenir de la journée sur le front de la guerre en Ukraine.

"Plus de 6 millions" de foyers concernés par des coupures d'électricité en Ukraine

Plus de six millions de foyers étaient affectés par des coupures d'électricité en Ukraine vendredi, deux jours après des frappes massives russes contre ce pays, a annoncé le président ukrainien Volodymyr Zelensky. "Ce soir (vendredi), des coupures se poursuivent dans la plupart des régions et à Kiev. Plus de six millions de foyers au total", contre presque 12 millions mercredi, jour où ces bombardements massifs ont eu lieu, a déclaré Volodymyr Zelensky dans son adresse quotidienne. Kiev - avec 600 000 foyers privés d'électricité dans la soirée - et sa région, ainsi que les provinces d'Odessa (sud), de Lviv, de Vinnytsia (ouest) et de Dnipropetrovsk (centre-est), sont les plus touchées par les coupures, a-t-il ajouté. Il a également appelé les Ukrainiens à économiser l'électricité dans les zones où le courant a été rétabli.

 

Les bombardements russes sur Kherson ont fait 15 morts ces derniers jours

Quinze civils ont été tués dans des bombardements russes sur la ville de Kherson, dans le sud de l'Ukraine, a annoncé une responsable de la ville vendredi 25 novembre. "Quinze habitants de la ville ont été tués et 35 blessés, dont un enfant", à la suite des frappes russes, a déclaré sur le réseau social Telegram Galyna Lugova, responsable de l'administration militaire de la ville. Ce bilan des frappes russes est celui de ces derniers jours, pas la conséquence d'un bombardement vendredi, selon l'équipe de France Télévisions présente sur place.

Vladimir Poutine a rencontré des mères de soldats russes

Le président russe a rencontré au Kremlin des mères de soldats russes, alors que de plus en plus proches de combattants sont remontés contre le pouvoir. Assis à une grande table comme à son habitude, Vladimir Poutine s'est cette fois installé au milieu de ses invitées, cultivant la proximité face à ces femmes dont les fils ont parfois été blessés, sont parfois même morts. Les services du Kremlin ont diffusé sept minutes de cette rencontre."Nous comprenons que rien ne peut remplacer la perte d'un fils, la perte d'un enfant et, bien sûr, nous ferons tout notre possible pour que vous ne vous sentiez pas oubliées", a-t-il notamment déclaré. 

Les médias russes en exil ont déjà identifié, parmi ces 17 femmes, une demi-douzaine de militantes de "Russie unie", le parti du président, ou d'associations très proches du pouvoir

La France et l'Allemagne soutiendront l'Ukraine "jusqu'au bout", assure Elisabeth Borne

Paris et Berlin "soutiendront l'Ukraine jusqu'au bout de ce conflit", a affirmé la Première ministre Elisabeth Borne vendredi à Berlin aux côtés du chancelier allemand Olaf Scholz. "Depuis le premier jour de cette guerre brutale, nos deux pays ont apporté un soutien indéfectible à l'Ukraine (...) nous sommes, monsieur le Chancelier, pleinement alignés : nous continuerons à le faire, nous soutiendrons l'Ukraine jusqu'au bout de ce conflit", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse commune avec Olaf Scholz. Le chancelier allemand a jugé de son côté que "la politique de terreur par les bombes de la Russie contre les infrastructures civiles en Ukraine doit prendre fin". Il a rappelé que l'Allemagne et la France œuvraient pour aider l'Ukraine "à reconstruire son infrastructure énergétique", en partie détruite.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.