Crise en Ukraine : l'Union européenne met en garde contre une "manipulation" de l'information

Les Etats membres de l'UE et les Etats-Unis sont persuadés que Moscou cherche un prétexte pour attaquer l'Ukraine, en se servant d'incidents violents sur le terrain et de la diffusion de fausses informations par des officines alliées.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, au sommet UE-Afrique au Conseil européen, le 17 février 2022 à Bruxelles (Belgique).  (GEERT VANDEN WIJNGAERT / POOL / AFP)

Bruxelles met en garde contre les tentatives de désinformation dans la crise en Ukraine. "L'Union européenne s'inquiète au plus haut point que des événements mis en scène puissent servir de prétexte à une possible escalade militaire", a déclaré le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, dans un communiqué, samedi 19 février. "Elle observe une intensification des efforts de manipulation de l'information pour soutenir de tels objectifs", a-t-il ajouté.

>> Crise en Ukraine : suivez les dernières informations en direct

Cette mise en garde intervient alors que des médias d'Etat russes ont publié des articles invérifiables sur des violences dans l'est de l'Ukraine, région tenue en partie par des rebelles séparatistes prorusses. Les médias russes accusent Kiev de préparer un assaut contre l'enclave rebelle dans les régions de Donetsk et de Lougansk.

Des allégations sans "fondement" 

"L'UE ne voit aucun fondement aux allégations provenant des zones non contrôlées par le gouvernement de Donetsk et de Lougansk sur une possible attaque ukrainienne", a ajouté Josep Borrell. 

Le chef de la diplomatie européenne a défendu le "rôle clé" joué par les observateurs déployés par l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) en Ukraine, pour vérifier ce qui se passe sur le terrain. Il a également "salué l'attitude de modération de l'Ukraine face aux provocations continues et aux efforts de déstabilisation".

Les Etats membres de l'UE et les Etats-Unis sont persuadés que Moscou cherche un prétexte pour attaquer l'Ukraine, en se servant d'incidents violents sur le terrain et de la diffusion de fausses informations par des officines alliées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.