Eurozapping : crise politique en Géorgie ; l'impossible retour d’une jihadiste au Royaume-Uni

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Eurozapping : crise politique en Géorgie ; l'impossible retour d’une jihadiste au Royaume-Uni
FRANCEINFO
Article rédigé par
B. Mousset, S. Korwin - franceinfo
France Télévisions

Petite sélection de l’actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision vendredi 26 février. 

En Géorgie, l’opposition est à nouveau dans la rue. Des milliers de manifestants ont défilé vendredi 26 février à Tbilissi pour réclamer le départ du gouvernement et de nouvelles élections. Depuis octobre 2020, ce pays du Caucase est secoué par une crise politique, qui s’est aggravée avec l'arrestation du chef de la principale force d’opposition. Le Parlement a nommé en début de semaine un nouveau chef du gouvernement, Irakli Garibachvili. Ancien ministre de la Défense, il s’est engagé à reformer la Géorgie.

Juan Carlos à la caisse

La justice britannique refuse le retour d’une jeune femme qui avait rejoint Daech. Shamima Begum a quitté le Royaume-Uni en 2015 à l’âge de 15 ans pour la Syrie et le groupe État islamique. Déchue de sa nationalité britannique, elle veut revenir dans son pays. Mais la Cour suprême n’autorise pas son retour, car elle représenterait un danger. Selon les autorités, il y aurait 40 femmes d’origine britannique détenues dans des camps en Syrie.

En Espagne, Juan Carlos règle une partie de ses dettes. L’ancien monarque a payé au fisc 4,4 millions d’euros. Dans une enquête, la justice lui reprochait l’utilisation abusive de jets privés. D’autres enquêtes menacent encore Juan Carlos, qui a abdiqué en 2014 et vit en exil aux Émirats arabes unis. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.