Environnement : au Royaume-Uni, des graines sont conservées dans un bunker

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Environnement : au Royaume-Uni, des graines sont conservées dans un bunker
Environnement : au Royaume-Uni, des graines sont conservées dans un bunker Environnement : au Royaume-Uni, des graines sont conservées dans un bunker (France 2)
Article rédigé par France 2 - M.Septembre, C.Madini, L.Soudre
France Télévisions
France 2
Dans le monde, 400 000 espèces de plantes sauvages sont menacées. Alors, près de Londres, un groupe de scientifiques a créé une réserve qui abrite près de 20 % de la flore de la planète. Découverte.

L’allure futuriste du bâtiment détone dans la campagne anglaise, mais donne le ton de ce qui se joue ici. Il renferme l’avenir de la nature du monde entier. Un bunker des plantes, où sont conservées près de 2,5 milliards de graines de toute sorte d’espèce. Ce trésor est ultra-sécurisé. Le Dr Elinor Breman est à la tête de cette arche de Noé des plantes. Elle suit un protocole très précis. Dans une chambre froide, les graines sont déshydratées, puis congelées. 40 000 plantes sont déjà représentées sur des étagères.

Sauver des espèces

"Il y a des formes variées de graines. Celles-ci sont assez folles ! On dirait des pâtes en tourbillon. […] Ici, c’est comme un garde-manger de la nature", explique le Dr Elinor Breman. Plus de 190 pays ont déjà confié le stockage de leurs graines à cette banque des plantes. Cet échange a permis à certains pays de sauver des espèces, comme l’Australie. Conservées dans les chambres froides, les graines pourraient survivre pendant des centaines d’années en attendant d’être utilisées. Pour s’assurer de leur résistance, elles sont mises à germer tous les dix ans dans un laboratoire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.