Climat : juillet 2023 a été le mois le plus chaud jamais enregistré sur Terre

La température moyenne mondiale a pulvérisé le record atteint en juillet 2019, selon les relevés de l'agence européenne Copernicus.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des passantes en pleine vague de chaleur à Malaga, dans le sud de l'Espagne, le 3 août 2023. (JESUS MERIDA / ANADOLU AGENCY / AFP)

Un record suffocant. Avec 16,95°C, la température moyenne relevée à travers le globe en juillet a été la plus élevée jamais enregistrée, selon les données de l'agence européenne Copernicus publiées mardi 8 août. Ce nouveau sommet écrase les précédents records "tous mois confondus", précise le service du Centre européen de prévisions météorologiques.

>> Climat : fait-il chaud ou froid pour la saison ? Comparez la météo du jour à l'historique des températures des dernières décennies

Le mois de juillet 2023 a été plus chaud de 0,72°C par rapport à la moyenne des mois de juillet sur la période 1991-2020. La température moyenne enregistrée est aussi supérieure de 0,33 °C à celle du précédent mois le plus chaud, juillet 2019. "On estime que le mois a été environ 1,5 °C plus chaud que la moyenne de 1850-1900", détaille l'équipe de Copernicus.

Températures moyennes pour les mois de juillet

Des vagues de chaleur ont touché plusieurs régions de l'hémisphère nord, dont l'Europe méridionale, durant ce mois de juillet. Des températures nettement supérieures à la moyenne ont également été relevées dans plusieurs pays d'Amérique du Sud et autour d'une grande partie de l'Antarctique.

Un inquiétant réchauffement généralisé

Les mers et les océans n'ont pas été épargnés, avec des records de températures moyennes mondiales à la surface de l'eau. Pour le mois de juillet, "les températures moyennes mondiales de la surface de la mer étaient supérieures de 0,51°C à la moyenne de 1991-2020", explique Copernicus. Dans l'Atlantique nord, la moyenne était même 1,05°C plus élevée que les valeurs généralement relevées à cette période.

>> Réchauffement climatique : causes, conséquences, solutions... Nos réponses à vos questions sur une préoccupation devenue quotidienne

Selon Samantha Burgess, directrice adjointe de Copernicus, "ces records ont des conséquences graves pour les personnes et la planète, exposées à des événements extrêmes de plus en plus fréquents et intenses". "[L'année] 2023 est la troisième année la plus chaude à ce jour, avec une augmentation de 0,43°C par rapport à la moyenne récente, alerte la scientifique. Même si cela est temporaire, cela montre l'urgence [de mettre en place] des efforts ambitieux pour réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre, qui sont le principal moteur derrière ces records."

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.